Handicap : montrer l'exemple

 
ACTUALITé DE L'EMPLOI

Certaines entreprises s'engagent plus particulièrement en faveur de l'intégration des travailleurs handicapés. C'est notamment le cas du groupe de luxe LVMH et de Sogeti, fournisseur de services informatiques.

Moët Hennessy - Louis Vuitton (LVMH) a adopté une politique active en matière de recrutement, de formation et de maintien dans l'emploi des salariés handicapés, politique qui s'est concrétisée en juillet 2008 par la signature d'une convention avec l'Agefiph. Fait rare : des contrats de professionnalisation ont été instaurés pour les métiers de la vente, des postes exposés que de nombreuses entreprises préfèrent encore confier à des collaborateurs valides. Par ailleurs, LVMH utilise aussi le CV vidé pour le recrutement car il permet un premier contact positif entre le responsable des ressources humaines et le candidat. Enfin, le groupe fait partie des fondateurs de l'association Arpejeh1.

Sogeti a développé une politique ambitieuse de lutte contre la discrimination en s'imposant un quota de recrutement de personnes handicapées de 20 % par an et en leur ouvrant tous ses postes. Principale difficulté : l'inadéquation des qualifications avec les postes à pourvoir, car les inégalités en matière de diplômes sont flagrantes. Sogeti tente de remédier à ce problème en s'associant avec la Conférence des grandes écoles, qui met en place des actions pour favoriser l'accès des personnes handicapées à la formation. Le prestataire de services informatiques est également partenaire du projet Tadeo, qui aide les personnes malentendantes à communiquer par téléphone grâce à un centre de service et à un traducteur.



1 Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes élèves et étudiants handicapés

Séverine Dégallaix

Publié le 25/05/2009

 
 
Ils recrutent