Savoir déléguer

 
VIE EN ENTREPRISE / DEVENIR UN MANAGER PERFORMANT

Vous en êtes conscient et vos collègues vous le disent : vous ne savez pas déléguer. Que se cache derrière ce « défaut » et comment y remédier ?

Bien souvent, on se refuse à déléguer tout simplement parce qu'on craint que le travail ne soit pas aussi bien fait que par soi-même... D'abord une telle crainte est dans la plupart des cas injustifiée, ensuite vous n'avez pas le choix : tout manager doit savoir déléguer, faute de temps pour tout faire lui-même. Bref, vous l'aurez compris, déléguer est avant tout un travail sur soi. Dites-vous bien que cela vous permettra de vous recentrer sur les tâches essentielles, mais aussi que c'est un excellent moyen de remotiver ses collaborateurs, et de les impliquer davantage.
 
Une fois que vous aurez repéré les responsabilités qui peuvent être déléguées (et pas seulement celles que vous appréciez le moins !), veillez à choisir le collaborateur adéquat : qui serait motivé par ce type de mission ? Qui possède les compétences indispensables ? Après vous être assuré que la délégation l'intéresse, transmettez-lui tous les détails nécessaires (échéance, outils, budget...) pour mener à bien sa nouvelle mission. Prévoyez également des rendez-vous réguliers pour faire le point sur l'avancée du travail, mais ne soyez pas trop dirigiste : laissez de la marge à votre collaborateur de façon à ce qu'il prenne des initiatives.

Et surtout, montrez-vous indulgent avec lui. En tant que débutant, il ne fait pas aussi bien ni aussi vite que vous... La démarche s'inscrit dans le temps, et lorsqu'il sera parfaitement autonome, tout le monde y aura gagné !

Publié le 04/05/2009

 
 
Ils recrutent
Lycée français de New-York

Logo du Recruteur

Voir les offres d'emploi
 
 
Lycée International de Londres

Logo du Recruteur

Voir les offres d'emploi
 
 
Eurométropole de Strasbourg

Logo du Recruteur

Voir les offres d'emploi