Être enfin à l'aise à l'oral

Être enfin à l'aise à l'oral
Rubrique
Vie en entreprise
Chapo

Entretien d'embauche, présentation d'un projet, animation d'un séminaire, négociations... Savoir communiquer ses idées est un atout essentiel pour convaincre. Mais pour cela, encore faut-il être bon orateur.

8 points clés pour être à l'aise à l'oral

- Surmontez votre trac pour ne pas le subir mais le transformer en énergie positive
- Apprenez à gérer votre respiration et à poser votre voix, même stressé
- Accrochez l'attention de votre (ou vos) interlocuteur(s) dès le début
- Exprimez-vous clairement et sans note
- Faites preuve d'assurance sans pour autant avoir un air supérieur
- Allez à l'essentiel : développez votre esprit de synthèse et organisez vos idées
- Gérez votre temps de parole
- Adaptez-vous à votre auditoire en ciblant ses attentes

Quelques « astuces »

Entraînez-vous ! C'est en prenant la parole régulièrement que vous vous améliorerez. Vous pouvez par exemple vous filmer afin de mieux voir vos défauts et les corriger.

Les supports visuels, comme les présentations sur vidéo projecteurs peuvent vous donner des éléments auxquels vous raccrocher et ainsi vous aider à vous sentir plus à l'aise lors d'une prise de parole.

Improviser ou faire de l'humour, ça peut-être très réussi... ou pas ! Attendez d'être vraiment en confiance pour vous y risquer.

Si vous prenez la parole avec plaisir, cela se sentira et vous serez en capacité de capter d'autant plus l'attention de votre public.

Pour aller plus loin...

Une fois les bases maîtrisées, affirmez-vous et trouvez votre propre style. Travaillez votre voix : les intonations et le rythme doivent être différents selon le message à faire passer. Et n'oubliez pas d'harmoniser vos gestes et votre regard avec votre discours.

Anticipez les objections et les questions qui pourraient vous être posées afin de savoir y répondre sans être pris au dépourvu.

 

Publié le: 16/10/2021

Actualité de l'emploi

vaccin

Le rapport de l’OIT Emploi et questions sociales dans le monde: Tendances 2021  estime que le «déficit» en nombre d’emplois provoqué par la crise mondiale atteindra 75 millions en 2021, avant de…